Point de rencontre avec Maât...

Point de rencontre avec Maât

* Dans un sens très réel, l'humanité en est au point de rencontre avec Maât.
Chaque personne qui croit à la trame temporelle du malheur, de la destruction et de l'horreur ajoute à cette réalité.
Chaque personne qui TIENT POUR RÉELLE la trame temporelle d'une Nouvelle Terre ajoute à cette réalité.
Vous n'êtes pas impuissants dans cette situation.

Vous possédez dans votre nature même le pouvoir d'un changement radical pour vous-mêmes et pour la planète, spécialement pour l'humanité.
Si vous vous sentez en résonance avec la trame temporelle de cette Nouvelle Terre et si vous choisissez de vivre dans ce nouvel ordre d'existence, vous ajouterez votre poids, pour ainsi dire, à un plateau de la balance.*

Les Hathors, Trousse d'informations, de transformations et de sons
Tom Kenyon, 2012
Editions Ariane

danisis.com

 

MAÂT

favicon.jpg

Les anciens Égyptiens honoraient une déesse appelée Maât (note personnelle : plutôt un "principe", la loi de la Maât étant une véritable manière de vivre, un état de conscience qui se nourrissait d'équilibre, de respect, de vérité et de justesse), qui tenait une balance. A la mort d'un initié, on plaçait son Cœur sur l'un des plateaux et une Plume sur l'autre. Si le Cœur était aussi léger que la Plume, l'initié avec accès aux mondes célestes, c'est-à-dire à des états de conscience supérieurs. Si, par contre, le Cœur était lourd de négativité, de regret et de tristesse, l'initié devait retourner dans les mondes inférieurs.

 

 

danisis.com

 

Relayé avec Gratitude par danisis.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article