Demande et tu recevras

pouvoir-aladin.jpg

 

Dans une contrée lointaine, un enfant crasseux était assis sur le sol poussiéreux et contemplait la vieille lampe qu'il tenait entre ses genoux. Aussi crottée, vétuste et bosselée qu'elle fût, elle n'en conservait pas moins des vestiges de sa beauté ancienne qui se réchauffait au contact de sa main. Aladin caressa l'inscription qu'elle portait sur le côté, que la poussière rendait quasiment illisible. Il cracha sur sa manche et frotta la lampe, dévoilant ainsi le message suivant :


DEMANDE ET TU RECEVRAS


Il n'avait pas plus tôt fini de lire l'inscription que la lampe sembla trembler et pivoter dans ses mains. Il en eut la chair de poule et ses cheveux se dressèrent sur sa tête. Il entendit alors une voix tonitruante qui semblait provenir de tous les coins du marché.


"Qui es-tu et pourquoi m'as-tu appelé ?"


La poussière qui entourait les pieds d'Aladin s'éleva en un tourbillon qui enveloppa sa frêle stature. Les couleurs de l'arc-en-ciel tournoyèrent devant ses yeux et il eut l'impression de s'élever dans le ciel.
"Où suis-je et qu'est-ce qui m'arrive ?" s'écria Aladin.


"Tu es avec moi, le Génie de la Lampe, car tu m'as appelé, répondit la voix. Je suis là pour répondre à toutes tes questions et t'aider à réaliser tous tes désirs."


"Je n'ai qu'un souhait, que l'on reconnaisse ma véritable nature. Je ressemble à un pauvre mendiant, mais je sais, en vérité, que je suis Prince.Si seulement on s'en rendait compte, toutes les richesses du Royaume seraient miennes", répondit Aladin.


"Souhaites-tu vraiment que l'on reconnaisse ta royauté ?" demanda le Génie.

 

"Oui et bien d'autres choses encore."


"Tes désirs sont des ordres. Assieds-toi à mes pieds, petit, et je te réciterai un conte merveilleux qui t'apprendra comment demander ce que tu veux dans ta vie. J'ai emmené avec moi de nombreux amis qui te raconteront leur histoire. Regarde la lampe, mon fils, et tu verras se dérouler sous tes yeux l'histoire d'une transformation."


 

De tout temps, bien des gens ont maîtrisé l'art de demander et d'obtenir ce qu'ils voulaient. Ces "maîtres de la lampe" ont surmonté toutes sortes d'obstacles et déterminé leur propre destinée. Ayant maîtrisé les principes qui régissent l'action de demander et de recevoir, ils ont concrétisé leurs rêves et contribué de multiples façons à améliorer la vie des autres.

 

LES 5 OBSTACLES A LA REQUETE
Principaux facteurs qui nous empêchent de demander ce que nous voulons

 1. L'IGNORANCE
Nous ignorons ce qui existe et ce qui est possible.
Nous ne savons pas comment demander.
Nous ignorons nos véritables besoins et désirs.

2. LES CROYANCES RESTRICTIVES ET ERRONNEES
D'ou viennent ces croyances ?

Nous sommes conditionnés par nos parents, nos professeurs, par les principaux médias, notre formation religieuse, nos médecins...

3. LA PEUR
La peur du rejet
La peur d'avoir l'air idiot
La peur d'être impuissant
La peur de l'humiliation
La peur d'être puni
La peur de l'abandon
La peur d'engager sa responsabilité à jamais

4. LE MANQUE D'AMOUR DE SOI
Se laisser influencer par une personne, juste parce qu'elle nous donne de l'attention
Un sentiment de manque de reconnaissance qui nous fait douter
Mes besoins ne comptent pas
Je ne le mérite pas 

5. LA FIERTE
Je ne veux pas paraître faible et/ou sans ressources
J'appréhende que les autres me jugent parce que je ne l'ai pas déjà
Croyance : je suis censé tout comprendre par moi-même 

 

 

Première étape pour devenir un "Maître de la lampe" :


IDENTIFIER CLAIREMENT NOTRE DESIR ET SAVOIR CE QUE L'ON VEUT

 

Petite histoire...

 

Un petit garçon vint me voir après m'avoir entendu parler de la Banque des enfants à l'Eglise. Il me serra la main et se présenta.

- Je m'appelle Louis, j'ai six ans et je veux emprunter de l'argent à la Banque des enfants.

- Pour quoi faire ? lui demandais-je

- Depuis l'âge de 4 ans, je suis persuadé que je peux apporter la Paix dans le monde. Je veux fabriquer un autocollant pour pare-chocs, qui dirait : LA PAIX S'IL VOUS PLAIT, POUR NOUS LES ENFANTS, signé Louis. J'ai besoin de quatre cent cinquante-quatre dollars pour faire imprimer mille autocollants.

- Je peux t'avancer ce montant, dis-je.

enfant-paix.jpg

Une fois les autocollants imprimés, le père de Louis me chuchota à l'oreille : "s'il ne rembourse pas son prêt, allez-vous saisir son vélo ?"

Louis convainquit son père de le conduire à la résidence de Ronald Reagan. Il sonna à la porte et le gardien sortit. Pendant deux minutes, Louis lui fit un exposé irrésistible des avantages de son autocollant. Le gardien mit la main dans poche et en retira un dollar cinquante qu'il tendit à l'enfant en disant : "Tiens, donne-m'en un. Attends-moi là, je vais appeler l'ancien président."

Ensuite, Louis expédia un autocollant à Mikhaïl Gorbatchev accompagné d'une facture de un dollar cinquante. Gorbatchev lui expédia cette somme avec une photo sur laquel figuraient ces mots : "Bats-toi pour la Paix, Louis" et sa signature.

 

Lorsque le projet de Louis commença à décoller, l'édition dominicale d'un grand journal y consacra un article de fond. Un journaliste interviewa Louis pendant 6 heures et écrivit un article phénoménal. Il lui demande quelles seraient, selon lui, les répercussions de son projet sur la Paix mondiale. "Je pense que je ne suis pas encore assez vieux. Il faut avoir au moins huit ou neuf ans pour faire cesser toutes les guerres dans le monde."

Quelqu'un envoya une copie de l'interview à une réalisatrice qui adora l'histoire et appela Louis pour l'inviter à son émission de télévision.

- Louis, j'aimerais t'inviter à participer à mon émission.

- Youpi! s'exclama Louis

- Je te paierai 300 dollars.

- Formidable! dit Louis. Mais comme j'ai seulement huit ans, je ne peux pas venir seul. Vous pouvez sûrement payer ma mère aussi, non?

- Bien sûr!
- Au fait, je viens de regarder l'émission Les gens riches et célèbres. Il paraît qu'il faut descendre au Trump Plaza quand on va a New York. Vous pouvez arranger cela pour nous n'est-ce pas ?

- Oui, répondit la jeune femme.

- A cette émission, on disait aussi que si l'on va à New York, il faut à tout prix visiter l'Empire State et la Statue de la Liberté. Vous pouvez nous avoir des billets n'est-ce pas ?

- Oui...

- Parfait! Vous ai-je dit que ma maman ne conduit pas ? Je suppose que nous pourrons utiliser votre limousine ?

- Bien sûr.

 

Louis participa à l'émission et fit sensation auprès de la réalisatrice, des cameramen et de l'auditoire tant en studio qu'à l'extérieur. Il raconta son histoire d'une manière si captivante et convaincante que les spectateurs se bousculèrent pour acheter des autocollants sur place.

A la fin de l'émission, la réalisatrice se pencha vers Louis.

- Crois-tu vraiment que ton autocollant amènera la Paix dans le monde ? lui demanda-t-elle.

- Cela fait moins de deux ans que je vends des autocollants, répondit Louis, le visage fendu d'un large sourire, et j'ai déjà fait tomber le mur de Berlin. Ce n'est pas si mal, vous ne trouvez pas ?

Marc Victor Hansen

 

talisman

 

Extraits du livre "LE POUVOIR D'ALADIN, transformez vos désirs en réalités"
Jack Canfield, Mark Victor Hensen, éditions de l'Homme.


Ce livre met en lumière les principaux obstacles qui nous empêchent de formuler clairement nos souhaits et nos prières, et nous enseigne des techniques nous permettant de les surmonter. Emaillé de témoignages de personnes qui, parce qu'elles n'ont pas eu peur de demander ouvertement ce qu'elles voulaient, ont pu concrétiser leurs rêves, cet ouvrage nous apprend à vaincre les difficultés qui se dressent sur notre chemin quand vient le temps de transformer nos désirs en réalités.

Le pouvoir magique de la lampe d'Aladin est à la portée de tous puisque cette lampe... c'est notre Coeur!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article