Principe d'EquiLIBRE

Principe d'équilibre

Pour beaucoup d'entre vous, les éléments de votre Vie sont "blancs ou noirs".
Vous n'envisagez que l'Un et son contraire.
Entrevoyez qu'entre eux deux, une infinie multitude de possibilités existent.

L'Un et son contraire sont les extrémités d'une même Entité,
Haut et Bas,
Joie et Tristesse,
Ombre et Lumière,
Amour et Haine,
Tous sont UN et indissociables...

Au sein de chacUn cohabitent toutes les déclinaisons des opposés
et l'Harmonie provient de l'Unification de vos contraires dans toutes leurs Expressions, de l'acceptation des nuances qui les tissent, composant chaque facette de votre Être.
Elles se reflètent, tantôt l'Une, tantôt l'Autre, dans celui qui croise votre Chemin,
Discrètes ou évidentes, éclaireurs balisant les étapes en direction de
l'EquiLibre.

L'Unité rêvée de votre "Nouveau Monde" naît en Vous, prend forme à la Source de votre compréhension.

Chaque ajustement de vos déclinaisons,
Dans la reConnaissance des Couleurs de la Vie
Dans l'accueil de la différence des tons
Si riches et si diversifiés de votre hUmaNITE
Vous rapproche de l'EquiLibre
et du Coeur des Principes de Justesse
duquel émane tous les autres Principes Sacrés.
Il est "Respect de Soi".

Permettez à votre Balance Intérieure de s'enrichir d'autres nuances de Vie
Laissez votre Coeur s'imprégner de la Richesse des mélanges de Couleurs
Fusionnez le Blanc et le Noir et allégez la Teinte de votre Âme
Dans le Respect de Votre Véritable Essence.

Ajustez la Balance.

Créez L'Equi-LIBRE en toute chose
et manifestez l'Harmonie qui Est en Vous, l'Harmonie-Source.

MaÂt
Evocation du Coeur des 42 Principes Sacrés ***

 

Gratitude.
Que Toute Vie se manifeste en expression authentique de sa Nature Divine.

Avec Amour, et Joie.
Danièle-DanIsis

La Plume de DanIsis

 

© Danièle Corthésy
danisis.com
Source image : Sandrine Gestin

Gratitude de partager sans modifications ni ajouts, en respectant et mentionnant la source.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article