DanIsis.com

L'isolement

L'isolement

Nous sommes malheureux parce que nous sommes trop dans l'ego. Qu’est-ce que cela signifie lorsque je dis que "nous sommes trop dans l'ego" ? Et que se passe t-il exactement lorsque nous sommes trop dans l'ego ? Ou vous êtes dans l’existence ou vous êtes dans l'ego, les deux en même temps ne sont pas possibles.

Être dans l'ego signifie être isolé, être séparé. Être dans l'ego signifie devenir une île. Être dans l'ego signifie tirer une ligne de démarcation autour de vous. Être dans l'ego signifie faire une distinction entre "je suis ceci" et "je ne suis pas cela". La définition, la limite entre "moi" et "non-moi" voilà ce qu'est l'ego ; l'ego isole et il vous rend figé, vous ne coulez plus.
Si vous êtes fluide l'ego ne peut pas exister. Par conséquent les gens sont devenus presque comme des cubes de glace. Ils n'ont aucune chaleur, ils n'ont aucun amour ; l'amour est chaleur et ils ont peur de l'amour. Si la chaleur vient à eux ils commenceront à se dissoudre et les limites disparaîtront. Dans l'amour les limites disparaissent ; dans la joie aussi les limites disparaissent, parce que la joie n'est pas froide.

Osho Zen: The Path of Paradox, Volume 1 Chapter 5

Dans notre société, l'on a enseigné aux hommes en particulier à ne pas pleurer, à afficher un visage courageux lorsqu'ils sont blessés et ne pas montrer qu'ils souffrent. Mais les femmes peuvent également tomber dans ce piège, nous tous à un moment ou à un autre pouvons estimer que la seule façon de survivre est de se fermer à nos sentiments et émotions pour ne plus être de nouveau blessé. Si notre douleur est particulièrement profonde, nous pouvons même essayer de nous la cacher à nous-mêmes.
Cela peut nous rendre figés, rigides, parce que profondément en nous, nous savons qu'une petite fissure dans la glace libérera la douleur qui commence-ra de nouveau à circuler à travers nous.
Les larmes multicolores sur le visage de cette personne sont la clé qui permettra l'éclatement de cette "isolation". Les larmes et seulement les larmes, ont la puissance de faire fondre la glace.
Il est naturel de pleurer et il n'y a aucune raison d'avoir honte de vos larmes. Pleurer nous aide à laisser aller la douleur, nous permet d'être doux avec nous-mêmes et finalement nous aide à guérir.

Copyright © 2007 Osho International Foundation

Relayé par danisis.com

Relayé par danisis.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article