La science des Nombres et le premier commandement

J'ai envie aujourd'hui de vous partager un extrait d'un ouvrage remarquable sur la Numérologie.  Je le trouve remarquable car il est l'un de ces rares ouvrages sur le sujet qui génère en moi ce ressenti "je me sens comme de retour à la maison"... 

La science des nombres et le premier commandement

Je suis en effet complètement en résonance avec l'état d'esprit des auteurs et, la première fois que j'ai parcouru le livre, que je venais d'acquérir auprès de M. Pochat sur son stand dans un salon bien-être quelque part sur terre, je me suis sentie un peu moins extra-terrestre... Sourire. Enfin un écrit pertinent sur la Numérologie, un écrit basé sur la Connaissance avec un grand C, étayé de recherches approfondies et d'expérience, empreint d'ouverture et surtout exempté de phrases toutes faites et de catégorisations réductrices ! Un livre qui a abondamment nourri ma passion des Nombres et contribué à épanouir ma relation avec cette chorégraphie divine dont Ils nous parlent depuis la nuit des temps...

Donc, voici ci-dessous quelques petits extraits de la préface dudit ouvrage. Je vous les reproduit tel quel ; ils sont un écho à ma vision, à ce que je ressens au plus profond de moi quand je pratique et enseigne cette science fabuleuse qu'est la Numérologie. 

"Remettre en cause un savoir bien établi, surtout dans les domaines dits ésotériques comme ceux de la Numérologie, c'est s'exposer à de vives réactions de la part des détenteurs de la connaissance."

Maintenant, en ce qui concerne les études numérologiques tout comme les études astrologiques, il ne faut jamais oublier que nous possédons tous les attributs de l'ange incarné sur notre bonne vieille terre. Nous possédons donc potentiellement tous les nombres, aspects, significateurs, éléments, positions planétaires...

Alors pourquoi entreprendre ce genre d'études ? Tout simplement parce que les différentes facettes de la personnalité, qui constituent la force d'un thème, ne se présentent pas en quantité égale. Tout n'est qu'une question de dosage, c'est ce qui définit la mosaïque de notre identité incarnée. Nous avons l'habitude de dire que tout dépend de la position du curseur. Ce point est très important, car l'argument employé par les détracteurs de ce genre de travail personnalisé est que, de toute façon, tout le monde peut se retrouver dans n'importe quelle étude. Ce constat est on ne peut plus vrai, si l'étude est un fourre-tout de généralités. Je ne cherche en aucune manière à vouloir prouver  la justesse des sciences ésotériques à ceux qui ne veulent pas entendre, mais il faut bien reconnaître que la numérologie et l'astrologie, telles qu'elles sont pratiquées dans la plupart des cas, ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes. [...]

Or, une majeure partie de ces études souffrent d'un manque cruel de précisions. Ce que j'ai pu constater tout au long de ma vie, au gré de mes rencontres avec différents pratiquants, numérologues ou autres, c'est que la plupart ne croient pas vraiment à leur science. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils finissent par se contenter de généralités, se dispersant dans de multiples directions, pensant avoir trouvé le Graal. 

[...} notons tout de même au passage un fait indéniable, nombre de détracteurs de ces sciences nieront, ad vitam eternam, et ce, même devant la plus pertinente et la plus évidente des études, que tout cela n'est que foutaise. Grand bien leur fasse. Nombre d'entre eux feraient bien de se faire faire une étude sérieuse pour découvrir ce qui bloque dans leur champ émotionnel. Cela n'est pas une critique, mais un encouragement.

Les thèmes doivent décrire la personne, mais surtout soulever les points les plus sensibles du travail que l'entité a choisi de faire en s'incarnant dans un corps de chair. C'est à cet endroit particulier que réside la justesse de l'étude, car se retrouver en face de son miroir permet de comprendre ce qui entrave l'harmonisation d'une vie. Ce genre d'études n'est point une succession de critiques et de jugements, mais bien au contraire un moyen comme un autre de découvrir quelles sont les entraves karmiques à éliminer. [...]

Au fil des incarnations terrestres, la plupart des humains ont oublié le premier des commandements, celui de s'aimer. Tout en admettant que l'amour soit reconnu comme étant le point incontournable et nécessaire à une évolution harmonieuse et juste de l'humanité, les âmes incarnées que nous sommes, avons laissé de côté la plus importante facette de ce sentiment. Il est impossible d'aimer autrui si on ne s'aime pas soi-même. Ignorant cette évidence, les humains recherchent l'amour en-dehors d'eux, comme si l'autre pouvait leur donner ce qu'ils croient ne pas posséder... l'amour de soi. Se mirer dans les yeux amoureux d'une âme-soeur, que c'est beau ! Et puis, comment accepter de s'aimer quand on nous répète à longueur de journée, qu'il faut en finir avec notre ego envahissant !? Dilemme !
Dresser un étude de ce genre, c'est faire ressortir tous les points dits négatifs, c'est aussi mettre en lumière ce qui nous paraît positif et qui nous permet d'être quelqu'un de bien, donc... de nous aimer ! [...}

Eh bien ces études, même si elles dérangent et parfois font mal, touchent les états émotionnels au plus profond de l'être et sont faites pour faire ressortir ce qui doit être guéri. [...] La guérison ne peut s'effectuer que si on regarde en face ce qui nous dérange, qu'une bonne fois pour toute on ne le juge plus, et qu'on passe sur les plaies à vif l'onguent miracle appelé amour. [...]

Nul doute qu'à l'orée de ce nouveau monde qui se dessine, ce genre d'étude deviendra un des moyens de thérapies de l'âme le plus approprié, voire incontournable...

Michel Pirmaïer
Préface, La Numérologie Dévoilée
Wilfrid Pochat & Michel Pirmaïer

 

Relayé avec Gratitude par danisis.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Linda 13/09/2019 17:55

Bonjour Danièle, je ne sais pas quelle type de numérologie tu pratiques, avec les chiffres placés sur le cube de Métatron. Ayant étudié la numérologie karmique tibétaine (qui a résonné en moi tout de suite), ce texte me parle beaucoup également ! Pour certaines personnes, les chiffres parlent plus souvent que les noms :)

Danièle-DanIsis 15/09/2019 16:09

Bonjour Linda, merci pour ton commentaire. Oui ! les Nombres sont un deuxième langage pour moi... ils sont si riches d'informations !
Je ne pratique pas un "type de numérologie" particulier... Aujourd'hui, je pratique et j'enseigne ma propre numérologie - que je nomme "Numérologie Globale", synthèse d'une quinzaine d'années d'études et expériences avec différents courants et Connaissances. Bien sûr, certaines Clés sont communes à d'autres.
Le cube de Metatron fait référence au 13 plans dimensionnels (ou Rayons). J'ai canalisé et mis au point il y a quelques années une méthode de Numérologie permettant d'investir cette partie-là, soit notre lien à la Source, ou si tu préfères les énergies "d'arrière-plan" qui nourrissent et influence notre personnalité en incarnation, via l'âme. Si cela t'intéresse, tu trouves des infos plus détaillées sur la page http://www.danisis.com/2018/05/les-3-principes-constituants-et-le-nombre-essence-ciel.html

Magnifique week-end à toi, chaleureusement.
Danièle