Astuce simple pour "conscientiser" le moment présent

Astuce simple pour "conscientiser" le moment présent

Je vous partage cette petite astuce simple au sujet d'un thème revenant fréquemment dans les interrogations de nombreuses personnes :

comment calmer la profusion des pensées, souvent entraînées par notre rythme quotidien, et nous dispersant hors du vécu de l'instant présent.

Il est vrai que "maintenant" est le seul moment sur lequel nous ayons un pouvoir, et que de lui découle ce qui se manifestera l'instant d'après, lui-même engendrant l'instant d'après... Ceci dit, il est vrai aussi que nous avons été tellement entraîné à utiliser notre mental qu'il est parfois difficile de l'empêcher de sauter comme un cabri entre le passé et le futur, tant il adore ces cabrioles... Sourire.

Je vous partage donc avec joie cette petite astuce que j'utilise quelquefois, quand je sens que je suis dispersée aux quatre coins temporels de mon histoire et, évidemment, décentrée et pas en symbiose avec l'instant. Indépendamment de la méditation, qui bien sûr recentre, détend et augmente le taux d'énergie - mais qui n'est pas toujours praticable là où je me trouve - il s'agit plutôt d'un petit truc à intégrer dans les activités de la journée, n'importe quand et n'importe où (sauf en voiture si je conduis!).

Premier point : l'observer, sans jugement ni étiquette particulière, juste en prendre conscience.
Ben oui, dès qu'un stress intérieur se fait sentir - par exemple je suis maladroite et lâche l'objet que je suis en train d'utiliser ou je me cogne dans un meuble, je me trompe de mot dans une conversation, ou encore il y a en moi une appréhension de ne pas réussir à... - c'est que je suis partout SAUF dans ce que je vis à ce moment-là. Je tourne le dos à la merveilleuse expérience de l'instant, je suis comme indifférent-e à la vie qui me traverse.

Là, deuxième point, je stoppe ce que je suis en train de faire (quoi que ce soit, le mot "faire" est à traduire dans le sens large du terme) et je respire profondément trois fois de suite. Ces trois respirations amorcent le recentrage et calment les cabrioles.
Après ces trois profondes respirations, je consacre QUELQUES MINUTES à EFFECTUER UNE ACTION QUELCONQUE AVEC UNE SEULE MAIN, dans l'idéal la main inverse de celle utilisée habituellement (gauche pour les droitiers, droite pour les gauchers). Que ce soit balayer la cuisine, trier des affaires, ranger les jouets, arroser les plantes, tirer des cartes, ou même écrire ou se laver, en fait peu importe l'action en question. Simplement je l'exécute avec une seule main.

Ce petit exercice est vraiment efficace pour moi. Comme la situation est inhabituelle, cela m'oblige à être pleinement attentive à ce que je suis en train de faire donc à le faire plus lentement (j'ai un rythme personnel plutôt rapide qui s'emballe un peu parfois ;-)), et le "2eme effet kisscool" est que cela ramène mon esprit dans le moment présent, je suis à nouveau pleinement consciente de cette vie qui est en moi, ici et maintenant!
Je pratique ce petit truc régulièrement, à chaque fois que j'en ressens le besoin. C'est facile, efficace tout en prenant peu de temps.

Belle et prospère journée à chacun-e de vous et... serein moment présent!
Avec Joie et Lumière.

Danièle-DanIsis

La Plume de DanIsis

La Plume de DanIsis

© 2015 Danièle Corthésy,  Le Verbe est une Clef
Gratitude de partager sans modifications ni ajouts, en respectant et mentionnant la source.

Blog : www.danisis.com
Accompagnements, soins et enseignements : www.danisis.ch

IDEES LECTURE :

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article