DanIsis.com

Le r-éveil sonne...

Dans de nombreux pays des milliers d'enfants meurent de faim et de maladie, sous un soleil ardent, et sans eau, sous le regard impuissant de leur mère... empoisonnés par NOS expériences, NOS vaccins et NOS certitudes scientifiques et financières...
Dans de nombreux pays, des milliers d'enfants travaillent plus de 12 heures par jour sous les coups de fouet et les réprimandes... pour fabriquer les vêtements et objets de NOS magasins populaires et bons marchés...
Dans de nombreux pays, des milliers d'enfants n'ont aucun foyer et dorment dans la rue, au milieu des bombes et des cadavres... parce que NOUS avons besoin de pétrole et d'or pour faire fonctionner NOS business...
Dans d'autres nombreux pays, d'autres milliers d'enfants voient leur innocence saccagée et sont chaque jour prostitués et vendus à des touristes occidentaux.

Ceux-là même faisant partie de la masse populaire ovine, choquée de découvrir UN enfant noyé en photo dans son journal sacré du matin... Evidemment, comme ils font partie des 5 % d'êtres privilégiés vivant sur cette planète, ils se connectent"sur internet" et trouvent là un excellent moyen d'augmenter l'audience de leur page. C'est important!

Ont-ils, ne serait-ce qu'une fraction de seconde, la conscience qu'ainsi leur attention est détournée de l'essentiel, et surtout dirigée vers la séparation et la dualité ?

Ont-ils, ne serait-ce qu'une fraction de seconde, la conscience que l'histoire se répète (en version humaine c'est quand même plus efficace... un enfant c'est plus choquant qu'un animal, même si il s'agit du roi des animaux...) ?

Est peut-être prisonnier celui qui pense être libre.
L'image est le veau d'or d'aujourd'hui, elle influence, touche, attache.
Elle n'est pourtant qu'apparence, vitrine. Appât rance.

Le réveil sonne. Peu l'entendent. Les autres sont sourds.
Je suis écoeurée. hUmaNITE je t'aime infiniment, mais ce soir je suis écoeurée, en colère et triste.

Alors je prie.

Danièle-DanIsis

Je Suis toi, Tu Es moi

Je Suis toi, Tu Es moi

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

Prière de Saint-François d'Assises, l'une de mes Prières essentielles.

La Plume de DanIsis

La Plume de DanIsis

© 2015 Danièle Corthésy,  Le Verbe est une Clef
Gratitude de partager sans modifications ni ajouts, en respectant et mentionnant la source.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article